Voyage Intérieur

Dans la vidéo qui suit, vous trouverez une porte pour aller explorer avec votre enfant intérieur. Cette introspection vise juste à faciliter la connexion avec soi-même. A vous d’inventer votre façon la plus appropriée pour écouter l’enfant en vous :

  • en écoutant une musique et en vous mettant à l’écoute des intuitions, ressentis… qui se présentent,
  • en fermant simplement les yeux et prenant quelques respirations lentes et profondes. Puis laisser venir….
  • en partant d’une question que vous voulez poser à votre enfant intérieur. Vous pouvez dans ce cas, vous la répétez ou l’écrire plusieurs fois jusqu’à ce que des flahs, des images, des ressentis vous viennent….
  • en prenant une feuille et en écrivant sans vous arrêter tout ce qui vous passe par la tête ou en partant d’une image, d’une photo de vous enfant,…

L’important est d’écrire ou dessiner après avoir vécu cette expérience. L’intention est de garder trace de vos impressions, ressentis, découvertes. Vous pouvez écrire comme une histoire ou dessiner symboliquement ce que vous avez ressenti. Il n s’agit pas de faire du beau.

Recherches utilisées pour trouver cet article:formation coaching intuition

Outils pour écrire et créer des histoires

Dans cet article, vous trouverez des outils pour amorcer votre créativité dans le champ de l’écriture. Toute personne peut écrire, sans vouloir devenir un Victor Hugo ou une Amélie Nothomb !! ou …

Je vous apporte des outils issus, pour une part, du livre la grammaire de l’imagination de Gianni Rodari et d’autre part de différentes approches…

Écrire est un acte qui nous ouvre à nous-même.

Mais souvent, nous pensons que ce n’est pas pour nous. Nous nous sentons indigne ou nous estimons que nous n’avons rien à dire, à partager.

Non seulement, écrire ne signifie pas que nous sommes contraints de publier nos écrits, sinon les librairies crouleraient sous les journaux intimes qui sont une forme d’écriture… Et écrire ne signifie pas que nous devons manier une langue avec un vocabulaire châtié et policé…

Écrire est une façon d’extérioriser ce qui est en nous. Nous avons juste besoin de soutien pour amorcer notre élan. C’est ce que je vous propose en vous apportant différents outils.

Sentez-vous libre de prendre certains et d’en laisser d’autres de côté. La diversité des outils vise à permettre à chacune et chacun de trouver dans ce bric-à-brac ce qui lui convient le mieux. Pour cela, testez !! Si cela ne marche pas du premier coup, ne baissez pas les bras, réessayer, changez d’outils, puis revenez à un qui n’a pas d’abord fonctionné, ce n’était peut-être pas le bon moment…

En premier lieu, je propose différentes portes d’entrée pour amorcer la mise en route et dépasser le stress de la page blanche. Il suffit de jeter un premier mot pour que votre page ne soit plus blanche et ouvre votre univers et l’expression de vous-même!

1. La porte d’entrée :

Les portes d’entrée sont des amorces pour vous aider à trouver des idées, le thème, le style de ce que vous voulez écrire.

  • Écoute d’une musique
  • Une image qui nous parle, nous interpelle
  • un binôme imaginatif
  • une banque de matériaux autour d’un thème prédéfini
  • sa propre imagination

Si vous êtes plutôt sensible à la musique, l’écoute d’une musique pourra éveiller en vous des impressions, des émotions, des images et des lieux que vous associez à celle-ci. Vous pouvez aussi simplement laisser venir un ressenti. Laissez votre intuition vous donner une idée, une piste à creuser…

Si vous êtes plutôt visuel, regardez une image qui vous touche particulièrement. Cela peut vous emmener dans votre univers intérieur. Associez les autres sens, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher pour trouver des sensations, émotions, ressentis, situations qui pourraient avoir lieu dans ce décor…

Si vous aimez jouer avec les mots, le binôme imaginatif peut être une idée pour vous. Il s’agit d’associer ensemble deux mots qui n’ont a priori rien avoir ensemble. Gianni Rodari donne l’exemple de l’association des mots « chien » et « armoire ». Si ces deux mots sont deux éléments essentiels de notre histoire que va-t-il se passer? Laissez partir votre imaginaire…

Si vous avez besoin d’avoir tout le matériel sous la main pour fabriquer quelque chose, alors il pourra vous être bon de rassembler tout ce qui servira à bâtir votre histoire: le thème, le style (policier, aventure, récit de voyage,…), les lieux, les personnages, les émotions liées au thème, etc…

Vous pouvez aussi faire le choix de simplement fermer les yeux et laisser venir le bout de la pelote de laine que vous allez défaire pour tricoter votre histoire.

Je vous propose ci-dessous quelques thèmes avec pour chacun des musiques, une image, des idées…

Explorez mais pas trop !L’important est de vous lancer. Ne vous jugez pas, faites-vous plaisir, cela ne sera pas noté et vous pourriez découvrir des perles que vous avez caché en vous!!

2. Pistes proposées

LA PEUR, LE SUSPENSE, RÉCIT D’HORREUR

Voici quelques musiques. Ce sont toutes des musiques libres de droit. Vous pouvez donc lire ensuite votre histoire sur la musique en fond sonore…

Action Time
Apprehensive_at_Best
Dramatic Swarm
Ghost_chase_Thriller
King’s Men

Quels lieux sont associés à la peur pour vous? la nuit, une cave, un grenier, un souterrain, une maison hantée ou abandonnée, un lieu désert, un trou noir, la forêt,…

Quelles peurs avez-vous? De quoi? De qui? Utilisez vos peurs et jouez avec… C’est une façon de les apprivoiser par l’écriture…

Voici quelques photos mais vous pouvez en trouver qui vous impactent plus!!

un lieu naturel qui est inquiétant pour vous…
une situation qui peut engendrer de la peur, une situation inconnue…
Cette bébête ou une autre
Cette demeure ou un autre lieu qui vous effraie

LE VOYAGE

Bed and Breakfast
Birds in Flight
Mirage

Qu’est-ce qui vous fait voyager ou rêver? Vers quelles destinations désirez-vous aller? Quelle partie du monde ou de vous-même voulez-vous visiter? Le voyage pour fuir, pour découvrir, pour se connaître, pour rêver, pour inventer, pour créer,…?

Comment voulez-vous voyager? Un road trip à pied, dans l’orient-express, en montgolfière ou sous-marin…? Qui allez-vous rencontrer? Qu’allez-vous visiter? Quelles aventures allez-vous vivre? Allez-vous sortir de vos zones de confort?

Dans le désert, sac à dos ou en 4X4,…
En montagne, avec les bêtes sauvages, en solitaire ou en groupe…
Sur une île déserte ou une plage bondée… En bateau ou rafiot…
Sur la route 66 ou les sentiers…

L’ENFANCE OU L’IMAGINAIRE

Brain Trust
English Country Garden
Happy haunts
Waterfall

Retrouver la simplicité et la légèreté de l’enfance pour écrire, pour imaginer.

Qu’est-ce qui vous faisait rêver étant enfant? Comment vous voyiez le monde à cette époque? Avez-vous un souvenir marquant, votre madeleine de Proust qui pourrait être le point de départ de votre histoire? Aviez-vous une personne qui était importante pour vous, un grand-père, une grand-mère ou…?

Y a t’il un lieu d’enfance qui reste un endroit magique? Un événement qui a été marquant, voire traumatisant? Cela pourrait être l’occasion de décharger les émotions qui sont demeurées accrochées à ce moment précis….

Quel imaginaire d’enfant aviez-vous?
Quels jeux aimiez-vous? Avec qui jouiez-vous?
Aviez-vous un doudou, un objet important pour vous? Vous pourriez le faire parler et imaginer son histoire, ou raconter sa perte et comment vous avez réussi à le retrouver ou…
L’enfance, c’est l’âge des questions, des pourquoi… Vous pourriez choisir une question existentielle et partir dans des réponses imaginaires…

L’HIVER, NOËL

Carol of the bell
Christmas Homecoming

La période de l’hiver avec ses journées courtes et froides, la neige, les fêtes de fin d’année et la féérie ou mélancolie qu’elles véhiculent forment un champ riche en émotion et en imaginaire.
Comment avez-vous vécu enfant cette période? Comment auriez-vous rêvé la vivre? Quels symboles porte cette période pour vous? Retrouvez et recréer l’ambiance de cette période, les senteurs, les sensations liés au froid, être près d’un bon feu de cheminée. Puisez tout autant dans vos souvenirs que dans votre imaginaire… Où auriez-vous rêvé passer Noël?

La magie de Noël, ses couleurs, ses lumières….
Ses contes et légendes …
L’ambiance de l’hiver…
Monde transfiguré par l’hiver qui peut devenir irréel sous la neige, sous la glace…

VOYAGE DANS LE TEMPS : PASSE, FUTUR

LE PASSE

Bellissimo
Invitation of the Castle Ball

Plongez dans un passé lointain ou mystérieux, dans votre généalogie ou dans un temps que personne ne connaît plus dans un pays connu ou mystérieux… Relevez les écarts entre la culture actuelle et ce monde, ce qui est absent, ce qui était un plus ou un moins par rapport à aujourd’hui…

Un passé caché, honteux, un secret de famille, une dynastie déchue, un monde perdu dont il n’y a plus de traces…
Un monde de châteaux ou de huttes de paille dans une société organisé autrement…

LE FUTUR

Realization
The new order

Quel monde pour demain? Quelle planète? Quelle vie et quelles organisations? Quel rapport à la nature, à l’autre, aux machines ou à leur absence? Un retour ou une avancée? …

Quelle apparence aura le monde? Où vivrons-nous? Que ferons-nous?
Quel rapport aux objets, aux autres, à la technique?…

D’autres pistes d’écriture viendront …

Allez-y, osez. prenez votre plus beau stylo et écrivez en vous laissant guider par votre intuition, votre imagination. Faites-vous confiance….

Lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke

Lettres à un jeune poète de Rainer Maria Rilke

Première lettre

Même si dans les lettres Rilke s’adresse et répond aux questions d’un jeune poète. Nous pouvons en retirer de nombreux enseignements. Cette première lettre aborde la question des œuvres d’art, en particulier la vie permanente dans le temps d’une œuvre d’art comparée à la nôtre qui passe. Mais explorons ce qui nous touche tous. Il répond à ce jeune poète qui cherche des conseils et des réponses à l’extérieur de lui-même. Rilke l’amène à se tourner vers l’intérieur :

Puisque vous m’avez autorisé à vous donner quelque conseil, je vous prierai de cesser tout cela. Votre regard est tourné vers l’extérieur, et c’est d’abord cela que vous ne devriez désormais plus faire. Personne ne peut vous conseiller ni vous aider, personne. Il n’existe qu’un seul moyen: plongez en vous-même, recherchez …

lettre du 17 février 1903 RM Rilke

Il l’invite à se poser des questions. Ces questions visent à explorer ce qui est essentiel pour soi, ce qui est vital. En effet, un des chemins pour trouver notre chemin est de chercher les réponses qui sont en nous. Les autres peuvent également être un miroir pour nous aider à refléter ce qui émane de nous. Néanmoins, regarder en soi en s’interrogeant: est-ce essentiel pour moi? Est-ce une nécessité? Puis-je faire autrement?

Il ouvre tout un champ que tout chacun peut explorer avec créativité, sa vie et en particulier son enfance.

Pour celui qui crée, il n’y a pas, en effet, de pauvreté ni de lieu indigent, indifférent. Et quand bien même vous seriez dans une prison dont les murs ne laisseraient rien percevoir à vos sens des bruits du monde, n’auriez-vous pas alors toujours à votre disposition votre enfance, sa richesse royale et précieuse, ce trésor des souvenirs?

lettre du 17 février 1903 RM Rilke

Il développe tout ce qui peut être dévoilé et relève que ce regard intérieur apportera des fruits peu importe l’issue et les réponses aux questions que nous nous posons…

Il termine sur un conseil qui vient conforter le premier. Il propose d’obéir à sa propre évolution en écoutant ce qui est en soi et en lâchant les conseils extérieurs.

Ce que dit Rilke est très juste. Il rejette les conseils extérieurs qui ici dans la quête du jeune poète -qui est de savoir s’il est fait pour être poète-n’apporteront que discorde, conflit, doute. Dans d’autres contextes, nous pouvons nuancer ces propos. L’apport extérieur peut être utile sous certaines conditions :

Les conseils en tant que tels sont a priori à proscrire car ils sont généralement des projections de nous-même sur l’autre. Par contre si le domaine nous est connu, nous pouvons apporter des informations qui donnent à la personne des éléments pour élaborer sa propre réponse. Nous pouvons si nous connaissons suffisamment la personne lui renvoyer ce que nous percevons d’elle qui serait en adéquation ou non avec le domaine en question. Par exemple, une personne très tournées vers les autres et qui s’interroge sur son orientation dans le champ du social, nous pouvons lui renvoyer en miroir des situations où elle mettait en action ces compétences de savoir-être. Nous sommes souvent aveugles sur ce qui est souvent évident pour les personnes qui nous connaissent…

Et vous, comment êtes-vous touché par cette lettre? Si vous en étiez le destinataire, qu’en retiendriez-vous?

Recherches utilisées pour trouver cet article:lettres à un jeune poete, Lettres sur Cézanne Rainer Maria Rilke